Avertir le modérateur

24/02/2008

Pour une démocratie des consciences

A l’âge de 15 ans j’ai été frappée par les deux citations d’Edgar Quinet que j’ai mises en exergue.Elles avaient été gravées dans le granit  du monument sculpté par mon père à la mémoire de ce grand Républicain .Elles sont restées gravées en moi aussi fermement  que dans  la pierre, d’autant plus peut-être que je venais de rencontrer peu de temps auparavant la sœur de Jean MOULIN, martyr de la Liberté.C’est ainsi que se sont enracinées des valeurs fondamentales  dans ma propre conscience.
Lorsque  François BAYROU a crée le Mouvement Démocrate pour y développer, selon ses vœux,  les plus haut niveaux de conscience et de responsabilité  du citoyen , sa vision a résonné comme en écho à ces  mots demeurés en moi. Elle m’a  réconciliée avec la politique.
Les  inquiétudes ( ou déceptions  pour ses électeurs) que suscite le gouvernement actuel me semblent particulièrement de nature à nous inciter à développer  nos consciences et à monter constamment le niveau du débat pour le ramener à celui des principes.
C’est paradoxalement en réaction à ce qui s’en éloigne que nous serons amenés à nous recentrer vers une démocratie des consciences.
En ce sens, ce que nous ressentons à juste titre comme autant de dérives  pourrait, par réaction, permettre aux citoyens d’affermir leurs visions et leurs valeurs intimement liées aux notions de conscience et de  responsabilité.
C’est pour réfléchir constructivement  dans ce sens que j’ai décidé de créer ce blog .
Je vous invite à vous joindre à cette réflexion.
Mais en réaction contre les excès et outrances verbales que l’on rencontre trop, tant en politique que sur de nombreux blogs et dans la presse, et qui m’apparaissent comme autant de violences contraires au débat démocratique, je souhaite que tous s’efforcent d’y conserver un ton de modération et de courtoisie propre à notre sujet.

Commentaires

C'est avec bonheur que je découvre votre blog. Si j'avais dû créer un blog démocrate, j'aurais choisi ce titre, ou quelque chose d'approchant.
Je n'ai jamais eu d'engagement politique au sein d'un parti auparavant. Ma démarche a toujours été axée sur la nécessité de grandir en conscience, tant personnellement qu'en tant que société, et plus largement en tant qu'humanité. Je ne trouvais rien de tout ça en politique.
Lorsque j'ai entendu François Bayrou lors de la campagne présidentielle, j'ai été de suite saisie par la qualité qui émanait de ses propos, dans les mots, les idées et les valeurs véhiculés, mais aussi au-delà, dans ce que l'on pouvait percevoir derrière les mots : une qualité de conscience.
De très nombreuses personnes ont capté cela et on rejoint le mouvement, comme je l'ai fait, sur la base de cette résonnance avec ce que chacun portait en lui-même.
Le MoDem ouvrait la voie à une qualité de conscience nouvelle en politique.
C'est une révolution. Et c'est dans ce sens que le mouvement démocrate doit poursuivre son chemin et son action... ce qui implique une démarche exigeante.
Je suis tout à fait en phase avec vos propos.
Merci d'avoir créer ce blog.

Écrit par : Marie-Pierre | 25/02/2008

Merci beaucoup pour vos encouragements. Il faut en effet beaucoup d’exigence et de vigilance dans notre monde actuel si nous voulons arriver à préserver de vraies valeurs. Je pense que cette implication citoyenne est un excellent signe puisque chacun ressent qu’il a un rôle à jouer et est partie prenante . Je serais très heureuse que ce blog puisse être constructif dans cette démarche et aider au développement de la vision de François BAYROU. À bientôt.

Écrit par : Marie MAYER | 27/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu