Avertir le modérateur

13/09/2008

Université de Rentrée , vers une démocratie mondiale

UR 2008 - Journal des Rencontres et Impressions à travers mes échanges avec:DSCN0109.JPG

Delphine JUSSELME suppléante de Gilles ARTIGUES
et des co-listiers de « la Voix des Stéphanois »
Josée POCHAT journaliste à Valeurs Actuelles
Philippe BERTA ex-suppléant de Jean- Marie CAVADA
Quitterie DELMAS
Etoile 66



Cette première Université de Rentrée est aussi la première de mon expérience politique.
Bien que ce type de manifestation rassemble des centaines de personnes, l’expérience de chacune d’elle demeure unique par la façon dont elle vit l’évènement et dont se tissent les liens et rencontres.
Pour le MoDem c’est un temps important. Ce nouveau mouvement n’a cessé d’être entravé et déstabilisé depuis sa fondation et il prouve ainsi qu’il a tenu bon et passe à sa phase de travail en profondeur.

Je suis co-voiturée par André MINETTO, tête de la liste Agora qui a fusionné avec celle d’Hervé CAEL pour donner la liste Union MoDem 06 dont je suis co-listière. Une cohérence avec moi-même qui ai souhaité , voire prêché , l’union dans les Alpes Maritimes, sachant qu’elle fait la force et craignant de voir fragiliser le Mouvement Démocrate par des divisions internes qui viendraient encore s’ajouter aux attaques externes pour nous affaiblir.
Je n’ai pas choisi de partager mon logement avec des personnes données, laissant le hasard faire les choses…

Il a apparemment bien œuvré puisque je me retrouve tout de suite avec Delphine JUSSELME, suppléante de Gilles ARTIGUES au Conseil Général de la Loire.
Gilles ARTIGUES, notre Médiateur, l’homme de la modération qui travaille justement à éviter les divisions….
C’est donc avec l’équipe de « la Voix des Stéphanois », tous anciens co-listiers de Gilles ARTIGUES aux dernières municipales ,que je
vais vivre ces quelques jours très denses.

À l’atelier Internet de Christophe GINESTY je découvre l’outil révolutionnaire que les bénévoles du MoDem sont en train de mettre en place.DSCN0038.JPG Totalement innovant par rapport aux autres partis il va permettre l’information, les échanges et pratiquement la formation des militants .Il confirme ainsi la vocation de parti de pointe du Mouvement Démocrate qui doit sa création pour une bonne part à ces nouvelles technologies de communication interactives. Et la rapidité d’adaptation de François BAYROU qui suit de très près ces développements.
Il donne un espoir important de voir se développer un travail en profondeur à la fois pédagogique et militant capable de se propager très rapidement et dont le sentiment d’urgence ne peut qu’être renforcé par les communications des différents intervenants de cette Université.
Urgence pour la France mais aussi pour l’Europe et le monde qui subit de grands bouleversements et une totale re-distribution des rapports de force.

J’ai trouvé particulièrement impressionnante la prestation de Jean François KAHN exposant le réveil de l’empire Chinois ( de l’Empire du Milieu comme le rappelle BAYROU) et son emprise économique sur les Etats Unis par le biais de leur endettement.
Nous sommes arrivés à un très grave point de bascule et on ne pourra plus se contenter de faire de la politique interne de « rapiècement ».
Le moment peut mettre en jeu des changements considérables et il nous appartient de savoir réagir très vite et bien.
Une responsabilité pour tous les politiques mais aussi pour tous les citoyens et dont nous ne connaissons pas encore toute la portée.
Lorsque le crépuscule plonge dans le clair obscur les centaines de personnes concentrées dans cet amphithéâtre de verdure, dans ce site quasi attique avec la mer à quelques centaines de mètres, j’ai le sentiment de vivre un temps fort, un moment qui fera date, une sorte « d’états généraux »de la démocratie. J’aimerais cependant que François BAYROU, dans la nuit tombante, soit un peu plus soucieux de sa sécurité, surtout lorsqu’on touche à autant de sujets sensibles.

Samedi , ayant manqué le petit-déjeuner, je me retrouve en train de prendre un chocolat en compagnie de Josée POCHAT, journaliste àDSCN0087.JPG Valeurs Actuelles, qui vient de faire un reportage de quatre pages sur François BAYROU.
C’est l’occasion de recueillir ses impressions sur la portée de l’évènement et les problèmes de la presse Française de plus en plus cadenassée.
Elle me dit qu’elle sent le moment de cette UR important car la situation de la France est très inquiétante.
J’appends aussi qu’il y a des revirements dans la presse, du moins dans celle qui a une certaine indépendance financière, et que son magazine cherche maintenant à se faire l’écho des opposants à l’actuel Président de la République.D’où la large ouverture de ses colonnes à François BAYROU, mais aussi à Nicolas DUPONT- AIGNANT avec qui elle a de nombreux contacts.
J’y vois un signe important de réveil pour notre politique intérieure.
Même si le Forum sur la Démocratie suivi l’après–midi avec notamment les journalistes Daniel SCHNEIDERMANN et Laurent MAUDUIT dresse un état des lieux accablant sur la situation de l’information en France, inféodée au pouvoir gouvernemental ,par le biais des puissances financières qui le soutiennent, au moment de graves dérives judiciaires et d’atteintes au respect de la vie privée. Corinne LEPAGE, assise juste devant moi et qui prend la parole à la place d’Eva JOLY empêchée, estime tout simplement que « la justice est en loques ».
Le seul espoir réside pour l’heure dans Internet où se replient les journalises qui veulent s’exprimer librement. Ce qui confirme encore la bonne direction que prend le Mouvement Démocrate en voulant privilégier cet outil de communication.

DSCN0081.JPG Sous un soleil implacable le Forum Europe et International avec notamment l’ancien Premier Ministre Belge Guy VERHOFSTADT , HubertDSCN0076.JPG VEDRINE et Sandro GOZZI a encore renforcé ce sentiment d’urgence , mais aussi d’espoir, d’une Europe forte et unie autour de valeurs humanistes face aux empires Chinois ,Américains, Russes. Un militant,à ma satisfaction, a justement objecté à Guy VERHOFSTADT, qu’il préférait le mot de « puissance » plutôt qu’empire pour désigner cette nouvelle force vers laquelle doivent converger tous nos espoirs.

Dans le petit train qui nous déplace d’un lieu à l’autre ,je rencontre Etoile 66, blogueuse de la première heure ,qui intervient sur tous le forums Internet MoDem.

Je dine à la table de Philippe BERTA, ancien suppléant de Jean-Marie CAVADA à la Députation Européenne et candidat MoDem aux municipales de Nîmes.L’occasion d’en apprendre un peu plus sur les mobiles de ce journaliste de talent qui malheureusement a terni son image par son revirement décevant.
L’occasion également d’échanges enrichissants sur de nombreux points et de recueillir son expérience aux municipales mais aussi dans les combats de ce chercheur en biochimie et en génétique pour créer l’Université autonome de Nîmes dont il a été le Président.
Nous évoquons le problème de la professionnalisation de la politique qui explique aussi les revirements de certains élus pour des raisons platement alimentaires. Philippe BERTA estime qu’il faudrait limiter à deux mandats et établir un systèmes d’accompagnement pour la réinsertion à la vie professionnelle de manière à ce que le jeu démocratique cesse d’être faussé par l’utilitarisme personnel. Ce sont là des points importants si nous voulons pouvoir nous appuyer de façon fiable sur des représentants du peuple réellement engagés pour des valeurs. Or autant pour la France que pour le monde , nous ne pouvons plus nous permettre de voir la démocratie et les prises de décisions entravées par des systèmes pyramidaux d’un autre âge ou des« caciques » locaux tentent de rejouer une néo-féodalité souvent au mépris des intérêts généraux réels.

Le voisin de Philippe BERTA est un scientifique spécialiste de la voiture électrique et… du nucléaire.
Pour lui l’une ne va pas sans l’autre.
Même si le nucléaire est depuis mon adolescence synonyme de danger majeur , je décide d’en profiter pour avoir l’avis d’un homme de bonne foi et en savoir un peu plus sur les nouvelles générations de réacteurs qui sont capables d’utiliser et donc de détruire 90% de leurs déchets.
Or la construction de photovoltaïque impose l’utilisation d’énergie pétrole ou charbon polluants pour chauffer le silicium à 1000° .
Reste que même en éliminant la dangerosité des déchets ( ce qui impliquerait la récupération de tous les fûts de stockage disséminés sur notre planète…) cette énergie peut-être source de catastrophes en raison de l’instabilité du monde,du terrorisme , des guerres.
Comment donc pourvoir rapidement aux besoins croissants d’une humanité ,dont une bonne partie est encore en dessous du seuil de pauvreté, sans établir prioritairement une stabilité mondiale ?`De la politique de quartier aux enjeux planétaires, une société humaniste axée sur le développement durable est à inventer de toutes pièces et un défi pour notre espèce sensée être responsable.

J’ai rejoint la « chambrée » de la Voix des Stéphanois :
Delphine JUSSELME, Michèle BONNET, David VACHEZ tous co-lis tiers de « Gilles » -nous sommes une grande famille comme le dit David-
Nous les femmes avons nos lits à 50 cm les uns des autres.
Jusqu’à 3 heures du matin je revis avec Michèle BONNET la campagne municipale de Gilles ARTIGUES. Liste de rassemblement de diverses sensibilités avec ou sans étiquettes et de tous horizons sociaux et qui comportait notamment : Renée DUMONT 1ère Adjointe au Maire de Saint Etienne ,UMP qui  a fini par adhérer au MoDem, le Professeur Michel DEBOUT du CHU de St Etienne, PS, Bernard SEYSSON , ancien Conservateur du Centre Beaubourg.DSCN0119.JPG
Le gentillesse et le calme de « Gilles » qu’on ne voit presque jamais en colère, le travail de base de la campagne par les froids matins d’hiver défilent.
Ces heureux Stéphanois vivent l’union au jour le jour derrière Gilles ARTIGUES, seule tête de liste aux élections internes. Leurs yeux se sont ouverts grands en apprenant qu’il y a eu jusqu’à 5 listes dans les « starting -blocs » des Alpes Maritimes.
Après Delphine, toute d’enthousiasme et de dynamisme, j’écoute Michèle, qui a bravé une sciatique pour suivre sous cortisone cet UR et qui, en dépit d’un métier para-médical pénible est pleine d’ardeur et de volonté, décidée à prendre des cours de théâtre pour apprendre à s’exprimer en public. Toutes deux sont absolument neuves en politique où elles amènent fraîcheur et détermination . Je me dis que c’est bien là que se tient la force du MoDem et de BAYROU qui a su rassembler cette richesse humaine dans un élan tout à fait nouveau.

Cet élan se traduit par une ferveur concentrée lors du discours de clôture de François BAYROU. DSCN0116.JPG
Juste devant moi se découpe le profil angélique de Quitterie DELMAS qui m’a fait l’amitié de me dire qu’elle connaît mon blog.
Elle incarne plus d’un symbole. Celui d’une jeunesse engagée dans une voie d’équilibre par-delà les anciens clivages pour défendre un avenir qu’on ne cesse de lui hypothéquer.Elle est aussi la nièce d’un homme qui s’est opposé à la guerre d’Irak, épargnant beaucoup de morts à notre nation et qui voit jour après jour se déliter la politique d’indépendance de la France, et partant de l’Europe, pour laquelle il a combattu.
A quelques places d’elle c’est le profil comme taillé dans un bois noble de Jean LASSALLE. Lorsqu’il lui est fait une longue ovation, il baisse la tête, visiblement ému et atteint dans son humilité.C’est une image que je ne volerai pas mais que je garderai précieusement en moi. Je ne suis pas partie en chasse aux « photos avec » durant cette UR , mais j’ai recueilli des images intérieures beaucoup plus parlantes, comme celle-ci , qui me prouvent qu’on peut trouver dans le monde politique des personnalités riches et intègres qui tranchent totalement sur les préjugés de carriérisme cynique que d’autres ont pu légitimer.Comme aussi les sourires rayonnants et l’ardeur juvénile de Corinne LEPAGE et Marielle de SARNEZ qui dénoncent les dérives de notre politique avec une fougue et un engagement entier.
Je n’ai pas le temps de réfléchir à toute cette énergie qui se lève pour combattre pacifiquement dans un Mouvement humaniste qui prend en compte tous les problèmes que notre société confronte au niveau national comme au niveau mondial que je suis accaparée par une journaliste de Mediapart qui veut me faire réagir à chaud sur le discours de François BAYROU.En manque de sommeil depuis 5 jours en raison de problèmes personnels qui ont précédé cette UR je dois donc donner ma première « interview » avec une question piège sur les alliances avec le PS. Cela fait partie de l’engagement et de la responsabilité du militant…

André et Florence me déposent à la Gare de Centrale de Nice et je réalise brusquement que j’ai vécu trois jours dans un autre monde. Où une concentration de bonne volonté, d’enthousiasme et de sincérité alliée à des réflexions de haut niveau tissaient un Projet d’Espoir. Une chape me retombe sur les épaules. Ici c’est la fatalité et le découragement qui règnent. Un cheminot me raconte le nombre de suppressions d’emplois y compris en nocturne, ce qui a des conséquences également sur la sécurité.
« C’est SARKOZY, c’est comme ça… »
Je milite aussitôt mais mes interlocuteurs sont trop désabusés, ils ne croient plus « aux promesses »….
Il y aura beaucoup, beaucoup de travail pour les militants du Mouvement Démocrate pour redonner de l’espoir à leurs concitoyens, retrouver leur confiance et les convaincre que le MoDem va exprimer, selon François BAYROU « un autre projet de société dont les valeurs ne seront pas celles du matérialisme et du cynisme »*.



* BAYROU : "Mon conflit de valeurs avec le Président  "
Valeurs Actuelles – 4 Septembre 2008 par Eric BRANCA et Josée POCHAT

01/09/2008

Le Rêve Humaniste Européen versus « American dream »

Que mes amis Américains fervents admirateurs de Barack Obama ne m’en veuillent pas, mais j’ai peine à croire à l’accession à la Maison  Blanche du sénateur de l’Illinois.
Des marques indélébiles d’une enfance dans l’Amérique de la ségrégation, qui était pourtant celle de Kennedy, en sont la cause :

La croix de feu du Ku Klux Klan  trouant la nuit du Colorado, pas très loin de Denver, flambante menace devant la porte d’un Directeur d’école épris de laïcité,  qui avait cru pouvoir se conformer à la constitution et refuser de faire faire  la prière obligatoire aux élèves de son établissement.
Une expédition à Memphis  près de Dallas (Texas) chez John GRIFFIN auteur du best seller « Black like me » qui avait dû fuir au Mexique après la parution de son livre et dont une effigie avait été pendue  dans cette localité.
Les marques matérielles de la discrimination ponctuant la vie sociale ( bus, toilettes) et la prière obligatoire à genou dans les écoles publiques après le serment d’allégeance à la bannière étoilée en dépit de ma nationalité étrangère.
Tous ces  souvenirs accumulés dans ma mémoire me font craindre qu’il est trop tôt encore dans l’Amérique qui a donné un second mandat à George W .BUSH après son invasion de l’Irak basée sur un mensonge, en violation du droit international et qui a abouti a un enlisement.
Et pis encore, si le destin conduisait Barack OBAMA à la fonction suprême , je craindrais que cela ne soit pas pour longtemps et que des profondeurs les plus intolérantes de ce grand pays une main armée ne se lève et frappe.

Cependant même s’il n’était pas élu, la candidature de cet homme de couleur aura marqué un tournant capital dans l’histoire de l’Amérique, donnant effectivement corps au rêve de Martin Luther KING et aura prodigieusement fait évoluer les consciences.
Mais s’il était élu, en dépit de cette avancée considérable, peut-on espérer des changements radicaux et profonds de la nation la plus puissante du monde ?
Le discours de Denver semble à cet égard assez éclairant.
Taxé de «  populiste et démagogique » par des critiques  de la droite comme de la gauche, il doit nous donner la température des préoccupations premières des électeurs Américains ciblés.
S’il se veut éminemment social , il est en premier lieu national et nationaliste, un hymne à la suprématie Américaine, nation qu’il faut préserver et défendre comme une « terre promise » pour les futurs émigrants du monde.
Terre promise où accomplir « l’American  Dream »  qui en dépit de tournures évangélisatrices ou de références bibliques est essentiellement un rêve de réussite matérielle . La suprématie de l’Amérique dans tous les domaines, y compris culturels, y est affirmée avec ferveur et le reste  des nations du monde  demeure des satellites destinés à graviter autour de l’astre Américain.
Sans caricaturer la démarche d’OBAMA , on peut noter qu’il n’y a pas de référence aux autres nations, de souhait de les voir se développer démocratiquement dans le plein rayonnement de leurs identités et de leurs potentiels.Il faut donc admettre que ce rêve là n’est pas , en dehors d’une certaine élite, inclus dans le rêve de l’électeur démocrate Américain moyen.
Pour lui apparemment  l’Amérique, dans toutes ses facettes, est  un modèle pour le monde et le plus grand accomplissement est de devenir citoyen de cette nation , unie sous son drapeau et sous la bénédiction de Dieu.
« Que Dieu vous bénisse -Que Dieu bénisse les USA » a conclu le sénateur de l’Illinois à Denver. Phrase impensable dans la bouche d’un candidat Français aux présidentielles , et qui ferait ici descendre dans la rue les tenants de la laïcité, croyants et incroyants confondus .
Force est donc de constater une grande différence de sensibilité et de niveau de conscience entre les électeurs Français ou Européens et ceux des USA .
Le premier discours de Nicolas SARKOZY après sa victoire à l’élection Présidentielle vibrait d’élans humanistes destinés à tous les peuples du monde.Il savait qu’il toucherait ainsi les cœurs des électeurs de gauche , de droite ou du centre, y compris ceux qui ne lui avaient pas apporté leurs suffrages.
Le propos ici n’et pas de faire le procès de l’Amérique, grande nation à  qui nous devons tant , qui  a beaucoup à apporter au monde et où il y a beaucoup à prendre. Mais de souhaiter voir s’élever haut et fort ,en réponse à son  rêve centripète, un rêve humaniste Européen qui ne porterait pas en avant la suprématie d’une nation , mais qui souhaiterait aider à voir chacune d’elle  s’accomplir dans ses spécificités les plus  supérieures,  en  une interaction d’échanges pacifiques.
Rêve qui peut sembler utopiste au premier abord mais qui est , en profondeur ,beaucoup plus réaliste qu’il n’y paraît car il travaillerait plus efficacement à la construction de la paix mondiale que les passions de suprématie qui enflamment les peuples jusqu’aux conflits.
C’et surtout en reconnaissant les qualités et les différences des peuples du monde que l’on pourra ouvrir un dialogue planétaire efficace pour la sauvegarde urgente de notre environnement commun, de nos cultures, le développement  primordial de la démocratie, le partage des avancées scientifiques et médicales, le développement de l’humain dans toute sa plénitude qui passe par son respect intégral et la justice sociale.


L’Europe qui se constitue de peuples ayant chacun une histoire, une langue, une culture différentes , bien qu’ en interrelations  et qui a su, après des siècles de sanglants  carnages, développer une profonde aspiration pacifique .

L’Europe qui a vécu la colonisation puis la décolonisation, de gré ou de force, se frottant ainsi pour le pire , et parfois le meilleur ,à d’autres peuples.

Cette Europe, riche de ces  expériences et d’une vielle  culture imprégnée de philosophie, aspirant à la modération et à l’équilibre sans fièvres religieuses.

Cette Europe là a un rôle majeur à jouer pour la Paix du monde et pour  éviter  que les rêves nationalistes  des puissances en place ou émergeantes ne se heurtent dans leur désir de suprématie.


Créons le  « Rêve Humaniste Européen »  pour fédérer autour de valeurs universelles dans une mondialisation non pas déséquilibrante  mais constructive.
Et redonnons ainsi au «  rêve Européen » une dimension qui pourra parler à ses peuples au lieu qu’ils se sentent un éternel « tampon » des grandes puissances, devant ménager leurs alliances et leurs alignements dans la crainte de voir s’enflammer des conflits.
Redonnons ainsi une mission, un sens et une âme au projet Européen au lieu qu’il reste entravé dans un carcan administratif et mercantiliste.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu