Avertir le modérateur

18/03/2010

Pour un renouveau en politique


«une vérité ne cesse pas d'être vraie parce qu'elle est minoritaire.

Les temps viennent où les Français vont découvrir la véritable situation de notre pays, et se demanderont comment reconstruire. À ce degré de gravité, j'en ai la certitude, on ne pourra pas reconstruire dans l'affrontement sourd d'un camp contre l'autre. Au contraire, les Français auront besoin de responsables politiques qui leur disent la vérité, qui proposent un projet de société différent et équilibré, et qui aient la volonté de rassembler. De vérité, de vision, d'équilibre, de rassemblement, la France un jour aura besoin autant que d'air pour respirer.

Et c'est pour cela qu'il n'y a ce soir qu'une seule chose à dire : facile ou difficile, peu importe, il faut continuer le combat pour un autre projet de société, pour d'autres valeurs. Les Français, tous les jours, dans leur santé, dans leur famille, dans leur vie professionnelle, surmontent des difficultés, endurent des chocs, et repartent : eh bien, nous ferons comme eux, et, j'espère, avec eux. »
François BAYROU

Telle a été la déclaration juste et digne du Président du Mouvement Démocrate au soir du premier tour des législatives,  face à un revers électoral pressenti.
Il y a très peu j’écrivais : Il est grand de se lancer dans une expérience neuve, d’autant plus si elle est périlleuse, difficile ou entravée.

Nul doute que cette expérience neuve n’a cessé d’être entravée dès sa fondation de l’extérieur comme à l’intérieur. Les dissensions internes,  qu’elles résultent réellement de frictions d’égos ou soient téléguidées ou exploitées  dans un  but précis de déstabilisation,  ne pouvaient que disperser les énergies  et affaiblir la dynamique du Mouvement. Complaisamment étalées sur la place publique et dans  les médias ,surtout avant et pendant la campagne , elles ne pouvaient que discréditer le message  de renouveau de la politique que voulait offrir  le MoDem aux électeurs.
Il est difficile de penser que ceux et celles qui y ont participé à tous les échelons et jusqu’au plus haut n’en aient pas eu conscience.
Car ce serait faire bien peu de cas du regard des électeurs et spectateurs qui assistent avec écœurement non pas  à un nécessaire  repentir de la classe politique mais à une inflation des techniques manœuvrières qui en ont terni l’image et le but.
Pourtant leur message est clair : un record d’abstention.
Il faut ne pas avoir de contact avec les gens au quotidien pour s’imaginer qu’ils sont dupes de ces procédés, intrigues et querelles qui tendraient à les prendre en otage . Ils en sont totalement excédés, fatigués, indignés et scandalisés.
C’est pourquoi lorsqu’on veut leur proposer une voie nouvelle , ils ne sont pas en mesure d’y croire, ils ne veulent pas risquer leur confiance car elle a déjà été trop malmenée et qu’il est dur de gérer des déceptions en plus des luttes et épreuves de la vie .
Alors le Mouvement Démocrate n’a pas su  ou pu  , les deux à la fois  certainement , faire entendre cette « voix singulière  » dans le paysage politique français . Mais ce sont TOUS les partis politiques et donc tous les acteurs de la vie politique française qui ont à se remettre en question. Car cette voix du silence record leur dit que leurs messages et leur pratiques ne passent plus car elles ne sont plus supportables dans un  monde en mutation accélérée qui demande sagesse, vigilance,  pondération , sang froid , action  solidarité  et…  désintéressement pour faire face aux crises les plus grandes et les plus complexes de l’histoire humaine qui se déclinent différemment selon les nations mais les atteignent toutes ou les menacent toutes.
Nous n’avons jamais été aussi surpeuplés sur terre et nous devons affronter , dans le même  temps que des milliards de voix crient famine, des problèmes cruciaux de ressources énergétiques et en eau potable, des déséquilibres environnementaux  qui préparent de nouveaux types de réfugiés et des épidémies, un basculement des pôles de puissances du mondes avec une concurrence économique  redoutable, un creusement des inégalités sociales immense et explosif, une crise économique  mondiale grave…
Et cela nous concerne tous, où que nous soyons dans la région ou la campagne la plus reculée .
De cela , au travers des medias et  des  nouvelles technologies,
les citoyens électeurs sont de plus en plus conscients jusqu’à l’angoisse .
La France va mal au milieu d’un monde en déséquilibre.
La « gauche » et la «  droite »  ont eu les commandes en main chacune à leur tour. Mais nombre d’électeurs, au premier tour  des régionales , celui du choix, leur ont clairement fait savoir qu’ils avaient perdu confiance en eux et qu’ils ne pensaient même plus utile  d’utiliser leur droit de vote.
Ou d’autres, écoutant les discours simplificateurs et rigides se sont retournés vers la voie du repli identitaire et sécuritaire qui a su capter leurs peurs.
Pour Xavier BERTRAND, il n’y a pas de montée de  l’extrême droite.
Je lui laisse la responsabilité de son analyse.
Mais , Déléguée aux élections pour mon parti dans ma commune , j’ai assisté au dépouillement. Et j’avoue que ce ne sont pas les bulletins du Mouvement Démocrate que je surveillais le plus mais ceux du FN et de la  Ligue du Sud.
Et de les voir monter matériellement, je ressentais un malaise que je n’étais pas seule à éprouver  et qui nous rapprochait entre membres  lucides de différentes formations. Parce que l’histoire est censée nous avoir donné des leçons. Et qu’elle nous a montré que quand la peur s’installe elle peut ouvrir la porte à des régimes d’autorité et d’exclusion et en tout cas au renforcement des extrêmes d’un côté comme de l’autre .
A peu près 23 %*pour l’extrême droite  en PACA . Et plus de  25%* pour la cinquième ville de France, Nice, ce n’est pas  à  ignorer .
Ce n’est  d’autant plus pas à ignorer que c’est la réserve de voix de l’UMP , qu’elle ne peut exister sans  ces partis qui lui dicteront des conditions et qu’elle se doit de flatter. Jeu particulièrement dangereux quand ça va mal.
Et qui prend en otage une bonne partie d’un électorat de droite,  gaulliste ou centre doit.
De l’autre côté ,l’écologie s’allie à la gauche socialiste,  comme si celle-ci pouvait avoir «  le monopole du vert » alors qu’il s’agit de gérer des problèmes qui concernent  tous les humains quelle que soit la couleur politique dont ils se revendiquent.

Alors plus que  jamais une nouvelle voie d’indépendance est souhaitable et nécessaire.
Ceux qui  reprochent constamment à François BAYROU ses ambitions présidentielles  et travaillent à saper celles-ci et   le parti qu’il a fondé pour  faire vivre une  voie centrale et indépendante ont donc  dû faire le choix d’élire à nouveau en 2012 un président  de l’un ou l’autre des deux camps  UMP ou PS  dont  «  l’affrontement sourd » domine la France depuis  des décennies et a  abouti à la perte de confiance des français  dans la politique.
Car pour l’heure,  à  l’exception d’une autre personnalité qui ne s’est pas encore réellement  déclarée , il  paraît un des seuls à pouvoir rassembler largement et surtout œuvrer en indépendance vis-à-vis de l’un et l’autre camp.
L’avenir et l’histoire diront  ce qu’il en sera exactement.
Mais  indéniablement il  faudra à la France   «  des responsables politiques qui leur disent la vérité, qui proposent un projet de société différent et équilibré, et qui aient la volonté de rassembler  ».
Et surtout de nouvelles mœurs politiques  réellement attachées aux principes fondateurs de la République . Que les politiques   appliquent même et y compris dans leurs formations. Et qui permettent de voir la fin de cette oligarchie coupée des bases et  des réalités , privilégiée par un train de vie   seigneurial dû au  cumul de mandats obtenus ici ou là , toujours au nom du peuple et grâce à la confiance des électeurs. Qui observent avec lucidité et exaspération ces dérives issuent… de 1789.
Je continue de penser que ce vaste chantier qui va s’imposer ne pourra pas être celui d’un homme seulement ou d’un parti mais d’un rassemblement des consciences.
Pour l’heure il faut vivre les crises jusqu’au bout puisqu’elles finissent par accoucher des solutions.
Celle qui va secouer le Mouvement Démocrate sera dure car elle est voulue par beaucoup qui espèrent entraver de nouvelles voies .
Il en sera certainement de même pour tous ceux qui s’y essayeront ou s’y emploieront, tant les habitudes sont ancrées et  parce qu’il est difficile de faire admettre que les changements à l’œuvre dans  le monde et nos nations sonnent la fin de certaines pratiques et obligent à sortir des ornières.

Mais les problèmes qui nous confrontent nous obligeront à leur trouver réponse. Et appellent à l’avènement  d’une démocratie humaniste qui transcende les clivages simplificateurs. En France comme dans le monde.



*22,98 % FN et Ligue du Sud confondus
*25, 44 % FN et Ligue du Sud confondus

09/03/2010

Régionales : la 3ème voie du Mouvement Démocrate


Il est affligeant en retournant sur le terrain,au contact de la population,
d’entendre à nouveau cette même rengaine de désespérance et de perte de confiance  dans les politiques de tous bords renvoyés dos à dos.
Il est affligeant que les politiques et la politique aient pu conduire à cela.
Il est affligeant qu’enfle ainsi les taux d’abstention.
Il est affligeant de retrouver cette atmosphère de conflits et de crainte à l’approche des élections.
Car nous devrions au contraire nous réjouir de pouvoir user de ce droit  de vote si chèrement gagné et de faire vivre ainsi le suffrage universel.
Ce sont là des acquis bien précieux que d’autres peuples,  sous d’autres latitudes  ,n’ont pas le bonheur de partager.
En sommes nous conscients ?
Ou bien oublions nous que la démocratie comme la paix est un combat de tous les jours.

François BAYROU qui , lui, en est pleinement conscient tout comme il est conscient de la gravité de la situation ,s’est lancé à  la tête du Mouvement Démocrate dans un  combat  difficile pour ouvrir une nouvelle voie,
faire entendre «  une voix différente et singulière dans le paysage politique Français » .
Pour en finir avec ce  vieil affrontement  bloc contre bloc, cette vieille  division de la France   entre ces deux camps qui finissent par se partager le territoire et le pouvoir tandis que se délite la confiance du peuple qu’ils doivent servir.

Le 14 et le 21 Mars cette 3ème voie s’ouvre à vous. Celle de la Démocratie Humaniste .

Pour mieux connaître le projet  de  société du Mouvement  Démocrate
lisez « Le Projet Humaniste  »  :

http://www.mouvementdemocrate.fr/vie-du-modem/projet-humaniste-le-livre-orange.html/


Pour connaître les propositions du Mouvement Démocrate pour vos régions :


Appelez la ligne orange : 01 53 59 26 15


Ou consultez le site :
http://www.regionsdemocrates.fr/


Pour les  lecteurs et électeurs de la région Paca où la liste du Mouvement Démocrate est conduite par le Docteur Catherine LEVRAUD consultez  son site de campagne :

http://provencealpescotedazurdemocrate.fr/


Pour suivre les prises de position de François BAYROU Président du Mouvement Démocrate :
www.mouvementdemocrate.fr/

Enfin si vous voulez être sur que ce projet sera fidèle à lui-même et à ce que vous en espérez  adhérez pour y travailler en militant  :

https://guepar.mouvementdemocrate.fr/adhesion



Et le 14 et 21 M
ars votez , en votre âme et conscience  !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu