Avertir le modérateur

26/09/2010

Les brûlures de l’été


Plaie saignante de pétrole aux larges des USA, incendies monstrueux en Russie sur fond  de canicule, inondations au Pakistan, dérèglements climatiques   et inondations  en France et ailleurs  autant de sentiments d’avertissements pressants pour nous rappeler à la raison.
Lors d’une conférence en 2009 le philosophe Michel Serres  envisageait les futurs réfugiés climatiques qui rechercheront des contrées plus vivables si les déséquilibres environnementaux   ne sont pas enrayés à temps.  C’est-à-dire si nous ne  nous décidons pas à unir nos forces et nos raisons  , solidairement à l’échelle du globe.
On n’ose imaginer un tel scénario  dans le climat moral actuel. Notre gouvernement au long de ce  lourd été 2010 nous a démontré à quel point nous sommes loin d’être préparés à faire face aux conséquences de nos propres actions. Tout a été et dit  et souvent brillamment sur cette dérive sécuritaire et cette insupportable stigmatisation de certaines communautés . Je ne veux même pas les nommer   , ajouter encore un écho… Car  Bernard Henri Lévy l’a  bien analysé cet emploi du LES  précédant le nom d’une communauté  est intolérable et profondément  malsain , créant l’enfermement, incitant à la différence,  au rejet .  « Les  » « ils »,  les autres , les différents, les dangereux, les inquiétants…  les   responsables   .

Dans un monde aussi difficile où l’imbrication  des facteurs  pose sans cesse de nouveaux défis comment prendre le risque d’ouvrir une telle boîte de Pandore ? Comment  prendre le risque d’éveiller ne serait-ce que des échos  dans la conscience collective  d’un mal dont nous  ne sommes pas encore vraiment remis ?
Crise financière, peurs, replis des égoïsmes nationaux et  individuels , climat politique en décomposition dans notre nation engendrant écoeurement ,découragement et désespérance créent un terreau des plus alarmants.
Non , nous ne sommes pas en 29 ou en 39 . Non ,  l’histoire ne se reproduit pas plis selon plis. Mais elle est là pour nous apprendre , nous donner des leçons pour notre présent. Pour voir quelles causes engendrent quels phénomènes.
En France et en Europe c’est la montée apparemment inexorable  de l’extrême droite  . D’autant plus pernicieuse qu’elle s’est « relookée’ .
Nous l’avons vu chez nous aux dernières régionales parallèlement à ce repli découragé ou révolté que signe  l’abstention. La Suède pays libre  qu’on  nous prônait souvent  comme modèle  est en train de nous monter comment souffle le vent sur l’Europe.
Alors  l’heure est à l’inquiétude, à la vigilance.

Et ce n’est pas en rejetant les problèmes vers « l’ailleurs  » que nous pourrons les résoudre. Car nous sommes en 2010 avec de nouveaux défis que notre humanité n’avait pas encore confrontés. À commencer par ceux couplés d’une surpopulation mondiale et d’une dégradation de notre environnement.

Face à de tels enjeux,   la « sécurité  » ne pourra jamais venir du repli aveugle  sur soi  mais au contraire d’une volonté de solidarité, d’un changement de paradigme à l’échelle planétaire remettant l’homme et son environnement au  centre , soucieux de faire reculer les déséquilibres là où ils se trouvent.

Un milliards de ventres affamés crient en silence sur notre planète .

Comment pourrons-nous les empêcher de déferler vers nos contrées  encore prospères  si nous ne savons pas les aider à retrouver leur  dignité là où ils sont ?

Comment imaginer  , même si beaucoup de citoyens Français connaissent  de plus en plus de difficultés,  que l’étalage de  notre prospérité  et de notre trop dans nos magasins et nos vitrines n’attirera pas par milliers et à tous risques  vers notre pays ?

Si le cœur ne sait pas nous dicter notre conduite, la raison  même devrait y présider.

Au lieu de cela on manipule la peur et les peurs au risque d’allumer des  feux que  l’on ne pourra  plus éteindre.

Il est accablant de vivre une telle période où la France , berceau de la démocratie et des droits de l’homme  s’est  retrouvée montrée du doigt  par l’ONU, le parlement Européen , le Vatican, la presse internationale.
Jusqu’à la  Chine  qui  s’est mise de la partie ce qui est un cruel paradoxe lorsqu’on sait le sort  du peuple Tibétain.

De quel poids pèserons-nous désormais sur la direction du monde et de l’Europe après  avoir été ainsi discrédités dans les valeurs mêmes qui fondent notre nation ?

J’attends depuis des mois un grand rassemblement républicain  .
J’avais eu l’occasion de l’évoquer avec Nicolas Dupont-Aignan rencontré l’an dernier  dans une soirée parisienne et je sais qu’il l’espère également. Même si  je  diverge sur son  approche Européenne  nombre de ses positions  sur des valeurs fondamentales et l’indépendance de la France sont sans équivoque. Peu  de temps après François BAYROU appelait à un arc républicain lors du congrès d’Arras en Décembre 2009.
Mais le temps a passé pour arriver à  cet été 2010 sans que rien ne se fasse.

Dans mon article  de  Février 2010 «  Grandeur de la démocratie »  http://conscience-et-democratie.20minutes-blogs.fr/archiv... j’espérais un rapprochement entre François BAYROU et Dominique de VILLEPIN . Bien que de tempéraments très différents,  leur culture, leur vision de la France et de l’Europe fondée sur une  démocratie humaniste aurait dû les rapprocher . Mais je craignais les freins de leurs entourages.

Dominique de VILLEPIN ne cesse d’appeler sans conditions à un rassemblement pour créer un grand axe central  qui regroupe des sensibilités  républicaines différentes  et puisse  peser  à travers un groupe commun à l’Assemblée nationale  sans que  la seule alternative pour échapper  à une droite durcie soit de remettre la France à  nouveau entre les mains du PS et de ses satellites.


J’ai beaucoup espéré que  ce groupe allait  maintenant se former rapidement en réaction à ce que nous venions de vivre et qui demande de réagir vite pour ne pas assister   à une accélération d’un processus inquiétant.

François BAYROU a  d’abord semblé favorable à ce projet, parlait même   d’une fédération de partis.  Depuis lors il  semble avoir infléchi son  discours .

Et Jean-Luc BENNAHMIAS  dans une  récente interview  donnée en tant que membre du Shadow Cabinet du Mouvement Démocrate  creuse la division et l’esprit de concurrence, usant de critiques envers l’ancien  Premier ministre dignes de…. ses adversaires  sarkozystes.

Cela est non seulement  très décevant  mais  grave à l’heure où un sursaut républicain  est de toute urgence  et où  les énergies doivent se rassembler pour la défense de valeurs communes.

Comme l ‘a dit Dominique de Villepin   le défi actuel  est « de  se hisser au-delà des arrières  pensés  électorales et des clivages partisans  » car il y a « Un devoir de courage politique pour préparer l’alternative  républicaine qui s’impose. »

En Mars  dernier après les élections régionales j’écrivais :  « Je continue de penser que ce vaste chantier qui va s’imposer ne pourra pas être celui d’un homme seulement ou d’un parti mais d’un rassemblement des consciences.  »


Si nous ne nous ressemblons pas au plus vite nous prendrons  un risque et donc une responsabilité.

Celui   notamment ,que des analystes politiques ont admis possible,  de voir  le Front National aux  second tour  des élections présidentielles de 2012 face à Nicolas SARKOZY.
N’est-ce pas du reste l’arrière-pensée du chef de l’Etat en  semant la peur et la division dans une  nation inquiète pour son avenir ?

Et l’on verrait alors ceux qui n’auraient pas su se rassembler  à temps se retrouver pour porter pieusement  dans l’urne les bulletins au nom de l’actuel Président . Et lui renouveler ainsi  son mandat…

Fiction invraisemblable ?
Le cas ne s’est-il pas déjà produit dans une période moins difficile et moins inquiétante que celle que nous  vivons ?

Non, nous ne sommes pas en 29 ni en 39 . Mais en 2010 .
C’est à nous  qu’échoit la responsabilité d’un sursaut des consciences  pour que la page d’histoire qui est devant nous  s’écrive  dignement pour le bien de tous. C’est à nous de prendre la leçon du passé mais aussi du présent qui nous appelle à changer totalement des anciennes approches politiciennes pour nous  rassembler sur l’essentiel.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu