Avertir le modérateur

05/11/2013

AXE CENTRAL ?

Depuis 2009 et même avant je n'ai cessé d'appeler de mes vœux la création d'un axe central Républicain qui puisse mettre un terme à ce bipartisme antagoniste qui stérilise notre pays depuis des décennies à travers la mainmise des deux appareils puissants du PS et de l'UMP. Entrainant le sempiternel balancement d'un bord sur l'autre  , d'une élection à l'autre où les français déçus par un camp  font remonter l'autre au pouvoir souvent plus par dépit que par choix pesé. Il s'en suit que notre pays ne cesse littéralement de tanguer quand il ne se couche pas sur le flanc tel un navire dans la tempête... Au risque de chavirer.

Plusieurs fois nous avons pu espérer entrevoir l'amorce de ce grand rassemblement ,  initiée par  différentes personnalités.

Mais chaque fois cela n'a pas abouti et nous avons continué à tanguer tandis que la lassitude croissante des français envers leur classe politique les entrainait vers les extrêmes.

 Pour dire plus fort leur déception ,plus haut leur impatience, et  augmenter le roulis des antagonismes.

Je veux donc voir un motif d'espérance dans la réussite du rapprochement entre le Mouvement Démocrate de François BAYROU et l'UDI de   Jean-Louis  BORLOO.

Certes cela fait et fera couler beaucoup d'encre voire grincer pas mal de dents.Pour les anciens" bisounours" que furent les fondateurs du Mouvement Démocrate,  il faut  savoir accepter le jeu de la politique politicienne, les stratégies de l'opportunité... Les changement de cap apparents , oublier les   dissensions, renouveler ou changer les alliances...

Mais cela dit,  l'échiquier politique actuel rendait ce rassemblement à la fois souhaitable et incontournable. 

D'un côté un PS qui fait eau de toute part et un Président de la République dans une cote de désamour historique.

De l'autre une UMP déchirée après un mémorable " combat de chefs" fratricide pour la conquête de sa direction qui a fini par la doter  d'un président  particulièrement peu estimé des français

 Et enfin  l'imperturbable  ascension  du Front National qui sera, à n'en pas douter, le prochain moyen du " vote sanction" des français pour crier leur colère si nous ne parvenons pas à leur rendre la confiance et l'espérance.

Il faut saluer l'endurance politique de François BAYROU qui a su " encaisser" les coups pris après l'élection  présidentielle  , prendre les mesures nécessaires  à la survie du MoDem et enfin mener à bonne fin ce rassemblement des centristes avec  Jean Louis BORLOO , rassemblement qui lui a semblé vital pour offrir une alternative à cette bascule vers les extrêmes.

Cette endurance nul doute que c'est  aux prises avec la vie qu'il l'a développée puisqu'il ne fait pas partie de cette caste d'Enarques éloignés du quotidien qui a tissé le filet  administratif de notre paysdepuis nombre d'années. Au contraire, ce littéraire a dû mener de front son activité  d'enseignant avec celle d'exploitant agricole pour soutenir sa famille. Il a donc su garder ce contact avec le terrain qui manque à nombre de nos plus brillants politiciens et  stérilise leur capacité d'action au-delà de la théorie  .

A contrario , son endurance et les combats qu'il a dû mener démontrent l'enlisement du bipartisme et le dogmatisme du PS aux commandes qui l'a rudement combattu pour lui faire perdre son siège de député après avoir profité de son soutien lors de l'élection  présidentielle . Ce faisant il   n'a pas réalisé qu'il lui faisait un cadeau en  nous donnant  un gage de son indépendance...

Ce rapprochement des centristes  est un rassemblement d'énergies que les configurations précédentes avait dispersées.

En tant que membre du Mouvement Européen, j'y  retrouve  notre Président Jean-Marie CAVADA, actuellement membre important de l'UDI après qu'il fut un des fondateurs du Mouvement Démocrate.

Pour autant même si ce rassemblement des centristes  ouvre à l'espérance , rien n'est joué encore .

Il faudra  que cette  alliance tienne sur la durée. Il faudra capter l'écoute des français et plus difficile encore, leur confiance. Il faudra  beaucoup de vigilance. Beaucoup de sagesse..

ll faudra surtout un changement profond et réel , une remise en question sérieuse des politiques, de la politique et des "mœurs politiciennes".

Jean Lassalle l'a constaté  avec effarement au cours de sa marche à travers la France, un rapport confidentiel des préfets pour le Ministère de l'intérieur du 27 septembre dernier publié par le Nouvel Observateur le confirme de manière officielle. Un contact quotidien des français le démontre régulièrement : nos compatriotes sont à bout et la classe politique est gravement discréditée.

Les bonnets rouges enflammés sur les solides têtes bretonnes montre que cette déception et cette  exaspération est prête à basculer dans la révolte.

La train de vie d'une bonne partie de la classe politique mais aussi ,selon un autre rapport confidentiel, des hauts fonctionnaires, crée un fossé de plus en plus profond avec les français qui se débattent , salariés ou petits et moyens  entrepreneurs . Le sentiment d'injustice et de subir une oligarchie  privilégiée ne peut que mener au désespoir ou à la révolte dans un pays qui a établi sa République après la révolution  de 1789  .

Le cumul des mandats ( parfois  vécu en couple d'élus ) et tous les privilèges y afférents   permet des promotions sociales rapides,   contradictoires avec la mission de représentant du peuple. 

Le consensus et l'habitude sont   tels que la classe politique n'en est même pas pleinement consciente, ou plutôt ne veut pas l'être... C'est pourtant là une fracture fondamentale qui demande lucidité et autocritique puisque la France parait un contre exemple en la matière

François BAYROU a insisté auprès de François Hollande pour établir une loi de moralisation de la vie politique .

Mais le  Parti Socialiste au pouvoir, pas plus que ces prédécesseurs de droite, n'a inscrit cela à l'ordre des urgences.

C'est pourtant à ce prix que les français parviendront  à reprendre confiance en leurs représentants avant  que la colère ne les emporte et que la navire ne chavire.

Souhaitons donc que ce grand rassemblement des centristes  parvienne à peser dans ce sens.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu